Les symptômes de la sciatique

 

Le plus souvent, la sciatique n’apparaît que d’un seul côté. Toutefois, on trouve des formes appelées à « bascule » avec des douleurs qui passent de la jambe droite à la jambe gauche, en fonction dles jours et des positions.

La douleur est vive et constante. Elle s’étend depuis le bas du dos jusque dans les orteils, dans les cas les plus complexes. Elle peut se limiter à un seul territoire, par exemple la cuisse ou le mollet.

Certaines sciatiques isolées ne sont pas accompagnées de lombalgies, c'est-à-dire de douleurs dans le bas du dos.

La douleur s'accompagne éventuellement de troubles sensitifs tels que des fourmillements, des engourdissements ou une anesthésie dans la jambe.

Des troubles moteurs sont aussi possibles, en particulier la faiblesse de la jambe ou du pied, voire la paralysie . Il s'’agit d’une sciatique paralysante, laquelle constitue une urgence chirurgicale.

Très rarement, des troubles sphinctériens sont observés tels que des pertes d’urine ou rétention d’urine, l'iimpuissance voire des pertes anales et anesthésie du périnée. Ce syndrome est dénommé "la queue de cheval" et constitue également une urgence chirurgicale.